logo site

Appel à communication (colloque)


L’enseignement-apprentissage des Langues dans le contexte universitaire à l’ère des Soft Skills : Réflexions contextualisées et regards croisés sur des expériences didactiques

Cet appel a été consulté 298 fois
Lieu : Settat, Université Hassan 1er

Echéances:


Date limite pour soumettre une proposition : mardi 20 octobre 2020
L'événement aura lieu à partir de : vendredi 1 janvier 2021
Responsable scientifique:Mohamed Raj


L’enseignement-apprentissage des Langues dans le contexte universitaire à l’ère des Soft Skills : Réflexions contextualisées et regards croisés sur des expériences didactiques

Royaume du Maroc Université Hassan 1er- Settat Laboratoire : Ingénierie didactique, Entrepreneuriat, Arts, langues et littératures

01 janvier 2021 Settat - Maroc

Vingt-cinq années après l’introduction du module de communication dans le cursus de formation des étudiants dans les établissements universitaires laissent comprendre, au premier abord, que cette initiative a rempli sa fonction de combler les lacunes consécutives au processus de l’arabisation du système éducatif marocain. Il faut rappeler que la décision d’arabiser l’enseignement des matières scientifiques ne concernait que le primaire, le collège et le lycée. Le cycle supérieur, et plus précisément l’enseignement scientifique et technique, est resté en dehors de cette décision et les cours sont toujours dispensés en langue française. Ainsi, le statut de la langue française passe de celui d’une langue enseignée dans les cycles primaire et secondaire à celui d’une langue d’enseignement à l’université. L’usage du français comme langue d’enseignement dans le supérieur s’est répercuté négativement sur les étudiants, qui se trouvent, après treize années d’apprentissage en langue arabe, dans l’obligation de poursuivre leurs études supérieures en langue française spécialisée. En 1994, le module de langue et communication a été introduit à l’université, notamment dans les établissements à accès régulé, pour pallier les lacunes et les insuffisances linguistiques chez l’étudiant, dues en grande partie au processus d’arabisation. Mais il faut noter que cette expérience avait également, pour objectif de doter l’étudiant de compétences linguistiques et communicationnelles lui permettant d’intégrer le marché d’emploi. Chaque établissement universitaire attribue au module de communication la couleur des spécificités disciplinaires relevant de sa vocation. D’où l’émergence dans le champ de la didactique de concepts tels que : le Français sur objectifs universitaires (FOU), le français sur objectifs spécifiques (FOS), le français langue universitaire, le français de spécialité, le français langue professionnelle ou encore le français des affaires … Aujourd’hui, un quart de siècle passé, quel bilan a-t-il été établi pour évaluer la réalité de l’enseignement-apprentissage du module de communication au sein des structures universitaires ? Ce module est-il un atout ou une tare pour nombre d’étudiants qui, tout en étant conscients de l’importance de la langue française, se sentent en insécurité linguistique ? En adoptant la nouvelle architecture pédagogique du Bachelor, l’université marocaine arrivera-telle à aplanir « les excroissances » pédagogiques qui, souvent, font une entorse à la réussite de tout projet novateur ? Quelques universités marocaines ont déjà programmé et réalisé des formations en soft skills au profit des enseignants de
différentes spécialités. Conscient de ces enjeux, soucieux d’inscrire les débats et les discussions scientifiques dans une démarche à la fois scientifique, rationnelle et objective, et cherchant à répondre à cette problématique, le Laboratoire d’Ingénierie Didactique, Entrepreneuriat, Art, Langues et Littératures « LIDEALL » organise, en partenariat avec l’Université Hassan 1er, un colloque international qui portera sur la question urgente et cruciale : « Quel(s) enseignement(s)apprentissage(s)du français à l’ère des Soft skills ? ». Ce colloque propose d’engager une réflexion sur les pratiques didactiques de l’enseignement-apprentissage des langues à l’université. Il s’agit de convoquer les recherches scientifiques récentes en sciences du langage, en sociolinguistique, en communication et en didactique, qui visent à prendre en compte les spécificités de l’enseignement de ce module. Compte tenu de la tendance actuelle à placer les débats « d’idées » sur les langues au centre des discussions publiques enclenchant le processus de développement social, économique, éducatif et culturel, ce colloque revêt un double intérêt. Il reprend, d’une part, les grands débats qui ont structuré l’analyse et la réflexion sur les méthodes d’enseignement-apprentissage des langues et leur impact sur le système d’enseignement. D’autre part, ce rendez-vous scientifique offre aux chercheurs l’occasion de partager leurs expériences et d’exposer les résultats de leurs recherches régies par les différents courants et mouvements sociolinguistiques, didactiques ainsi que d’autres champs disciplinaires s’intéressant à l’enseignement des langues étrangères. En définitive, les travaux du colloque chercheront à explorer le rapport ambigu à la langue étrangère et suggèreront de porter un regard critique sur les différentes façons d’envisager l’enseignement/apprentissage des langues étrangères, surtout si la langue en question est le moyen privilégié d’acquérir le savoir scientifique et académique. Les théories didacticopédagogiques demeurent le socle infaillible de toute expérience pédagogique.

Axes de recherche : -Didactique des langues et enseignement-apprentissage dans le cadre du module langue et communication,
-Enseignement du FLU (français langue universitaire) à l’ère des Soft skills : enjeux didactiques et compétences transversales, -Référentiels d’enseignement des langues,
-TICE et enseignement des langues,
-Numérique et enseignement/apprentissage des langues : solutions technologiques et plus-value pédagogique, -Gouvernance linguistique au niveau des universités,
-Pédagogie universitaire et défis de la massification,
-Enjeux de la réforme, ingénierie didactique et stratégies d’enseignement des langues,

-La formation continue des enseignants à l’ère des soft skills,
-L’expression littéraire et artistique au service de la compétence linguistique et du développement personnel et social de l’étudiant.

Les propositions de communication (300 à 500 mots) seront envoyées simultanément aux adresses suivantes : Mohammed.raj@uhp.ac.ma hanaeconomie@gmail.com

Calendrier : • Réception des propositions : 20 octobre 2020 • Notification aux auteurs : 15 novembre 2020
• Envoi de la version finale des communications : O1 janvier 2021 • Travaux du colloque : les 18 et 19 mai 2021 • Publication des actes du colloque : juin 2021

Comité scientifique : Pr Khadija ESSAFI (Présidente de l’Université Hassan 1er – Settat), ), Pr Adib Jennane (viceprésident chargé des affaires pédagogiques), Pr Najib ELHAJJIOUI ( Doyen de la faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales – Université Hassan 1er) Pr, Pr abdeljabbar Arrach ( vice- doyen chargé de la recherche scientifique et des relations internationales), Pr Ahmed Zehaf (Université Hassan 1er), Pr Julien Kilanga (Université d’Angers - France), Pr Élisabeth Mathieu (Université d’Angers), Pr Mohammed Raj (Université Hassan 1er), Pr Azzeddine Nouzhi ( Université Sultan Moulay Slimane - Béni Mellal), , Pr Toufik Majdi ( Université sultan Moulay Slimane), Pr Afroditi MARAVELAKI (Hénallux - Belgique), Pr Abdelhak Jaber ( Université Chouaïb Doukkali - Maroc), Pr Jonas Makamina Bena ( Université de Lubumbashi - Congo démocratique), Pr Geneviève Géron (Hénallux - Belgique), Pr. Jean Donkers (Belgique), Pr Abdellah Gantare - (Université Hassan 1er), Pr Hanaa Ait Kaïkaï ( Université Hassan 1 er), Pr Khalil Moussafir (Université Hassan 1er), Pr Hafid Khattab, (Université Hassan 1er), Pr Jamal Jabali Université Hassan 1er).

Comité d’organisation Pr. Mohammed Raj (Université Hassan 1er), Pr. Abdellah Gantare (Université Hassan 1er), Pr. Jamal Jabali (Université Hassan 1er), Pr Geneviève Géron (Hénallux - Belgique), Pr. Bouchra Ouchnid (Université Hassan 1er), Pr Hanae Ait Kaï kaï (Université Hassan 1er)Pr Khalil Moussafir (Université Hassan 1er), Pr. Elmostafa Meski (Université Hassan 1er), Pr Jean Donkers (Hénallux – Belgique), , Pr Assia Marfouq (Université Hassan 1er), Pr Omar Labtaina (Université Hassan 1er), Pr Taoufiq Swabni (Université Hassan 1er), Pr Redouane Bouchareb (Université Hassan 1er), Pr Naima Ouchen (Université Hassan 1er), Pr Hafid Khattab, (Université Hassan 1er), Pr Issam Mouataz (Université Hassan 1er).

Les frais de participation : 1000 DHS pour les participants marocains, 100 euros pour les participants étrangers, 400 DHS/ 40 euros pour les étudiants.

Fiche d’inscription : Nom et prénom : Intitulé de la communication : Spécialité : Statut : Institution : Numéro de téléphone Adresse électronique : Adresse personnelle : Langue de communication : Résumé :

Responsable du colloque : Pr. Raj Mohammed/ mohammed.raj@uhp.ac.ma/ tél. 0666186035 Pr. Hanaa Ait Kaikai/ hanaeconomi@gmail.com



Partager sur:
partager sur facebook